Et oui je sais, c’est la bonne résolution classique et tout à fait banale que tout le monde prend tous les ans « Cette année je me met au sport ! » J’avais envie de vous en parler, non pas pour vous donner des conseils ou vous apporter une motivation particulière. J’avais surtout envie de vous partager mon parcours, qui je le sais, est le même pour beaucoup ! Si vous étiez ou êtes encore dans l’enfer des régimes, du poids yoyo, des bonnes résolutions sportives qui ne tiennent pas, ou tout simplement que ce sujet vous intéresse n’hésitez pas à continuer de lire.

Mon poids, les régimes, mon corps et moi

Depuis toujours, je fais le yoyo ; je grossis puis maigris, puis reprend du poids et ainsi de suite. Je perds 4 kilos pour en reprendre 10. J’alterne période de régime et période de complet laisser aller. Vous avez compris le topo !

Les régimes: mon principal problème

J’ai fais mon premier régime à l’âge de 16 ans : le régime Dukan qui m’a fait perdre une dizaine de kilos et obtenir un corps qui me convenait. Un régime complètement déséquilibré presque exclusivement à base de viande, ce qui aujourd’hui me désole puisque je n’en mange plus. J’ai réussi à maintenir ce poids environ un an en faisant très attention à mon alimentation. Et puis peu à peu, j’ai repris du poids.

C’est inévitable, lorsque l’on arrête un régime, on reprend du poids. Les années qui ont suivies, j’ai refais ce fameux régime Dukan (avec un succès moindre), puis je me suis essayée à la chrono nutrition et aux méthodes du Dr Cohen. Vous l’aurez compris, mon poids n’a pas cessé de fluctuer. Lorsque je suis tombée enceinte, j’avais 24 ans et je faisais bien 15 kilos de trop. Ma grossesse m’a fait prendre 12 kilos et j’en avais déjà perdu 8 quelques jours après l’accouchement. Les kilos de grossesse n’ont donc pas été difficiles à perdre dans mon cas, mais il n’en était pas de même pour les kilos d’avant grossesse.

Les prémices d’une vie plus saine

J’ai alors décidé de me mettre au sport pour la première fois de ma vie. Cardio, renforcement musculaire, le tout 4 fois par semaine. Au même moment, j’ai eu une vraie prise de conscience en ce qui concerne l’alimentation. Celle-ci est devenue plus saine, plus équilibrée et je suis également devenue végétarienne (ce qui n’avait rien a voir avec ça mais ce n’est pas le sujet!). Mon poids est descendu peu à peu, doucement mais sûrement.

Au niveau de l’alimentation, j’étais sur la bonne voie puisque je cherchais réellement à équilibrer mes menus sans penser « régime » et « perte de poids » à tout bout de champ, même si cela restait dans un coin de ma tête je dois bien l’avouer. Côté sport, je n’ai tenu que quelques mois. N’y prenant aucun plaisir, les séances se sont peu à peu espacées pour finir par être arrêtées complètement.Il faut dire que lorsque j’entreprends quelque chose, j’ai beaucoup de mal à me freiner. J’ai tendance à tout changer du jour au lendemain, à souvent être dans l’excès. Cela me réussit bien sur certains sujets mais bien moins sur d’autres. Ça passe ou ça casse…

Un long chemin à parcourir

Cette prise de conscience m’a plutôt bien réussie puisque j’ai perdu 10 kilos sur un an. Le tout, sans faire de régime. Et puis sur les deux ans qui ont suivis (donc de cette perte de 10kg à ce jour) j’ai encore une fois fait le yoyo. J’ai repris un peu de poids, puis l’ai reperdu, puis l’ai repris. Rien à voir avec mes jeunes années tout de même puisqu’il s’agissait d’une fluctuation de 3-4 kilos et non de 10 ou 20 ! Je me suis essayée à d’autres sports comme le yoga. J’ai arrêté, puis recommencé, puis arrêté une nouvelle fois. J’ai alterné périodes de malbouffe (oh on mange quoi ? Des pâtes!) et périodes de motivation où je cuisinais et faisais de bons petits plats sains et variés.

Je ne sais pas vous mais pour ma part, ma façon de m’alimenter va de paire avec mon moral. Quand ça ne va pas, j’ai tendance à grignoter, à ne pas prendre le temps de cuisiner etc. Au contraire quand tout va bien, je prend du plaisir à cuisiner et à chercher de nouvelles recettes.

Dans tous les cas, à partir de ce moment là, il en était fini des régimes. J’avais enfin compris qu’ils me faisaient plus de mal que de bien. Aujourd’hui donc, je me retrouve avec 10 kilos en trop que je ne cherche pas à perdre à tout prix. Jusque là, mes motivations profondes pour manger sainement et faire du sport (ce qui était tout à fait inconscient) : être mince, ressembler à la nana du magazine, à la youtubeuse fitness super bien foutue. La vérité, c’est que je ne me l’avouais pas mais toutes ces pubs, toutes ces photos de corps magnifiques avaient un réel impact sur ma vision du corps que j’aurais dû avoir, celui que je n’avais pas.

Mes bonnes raisons pour me mettre au sport.

Il m’a donc fallut arriver à 28 ans pour me rendre compte que si je n’arrivais pas à manger équilibré et à faire du sport toute l’année, c’est parce que je ne le faisais pas pour les bonnes raisons. Je ne le faisais pas pour moi mais pour ce que les gens allaient penser de moi. Et ça c’est une vraie mauvaise raison 🙂 Parallèlement à cette prise de conscience, j’ai commencé à avoir quelques problèmes que je n’avais jamais eu jusque là : torticolis, maux de dos etc. Cela m’a fait prendre conscience du fait que la jeunesse n’est pas éternelle et que je ne pouvais pas continuer à ne pas me soucier de ma santé.

Manger sain et faire du sport, c’est avant tout pour être en bonne santé. Elle est là ma bonne raison : en 2018 je me met au sport pour être bien dans mon corps et pour être en bonne santé. Je ne serais sûrement jamais hyper musclée, ni hyper mince et ce n’est plus mon but.

Ce que j’ai prévu de faire

Mon programme est tout à fait minimaliste : j’ai décidé de faire du yoga une fois par semaine et c’est tout. J’ai découvert le yoga il y a quelques temps avec la chaîne Yoga coaching que je vous conseille vivement. Enfin un sport pour lequel je prend du plaisir pour de vrai.

Ce n’est pas grand-chose, puisque j’ai décidé de ne me mettre aucune pression. Si j’ai envie de faire une deuxième séance dans la semaine ou de m’essayer à un autre sport, pourquoi pas ! C’est d’ailleurs le cas pour l’instant (motivation du début, tout ça tout ça…^^). Je fais actuellement 2 séances de yoga par semaine et également des séances d’assouplissement en parallèle. Je ne suis pas du tout souple au niveau des jambes, c’est catastrophique. Vous verriez la tête de mon chien tête en bas… ^^ J’essaye donc de m’améliorer afin de prendre encore plus de plaisir !  Mais mon but premier ici est d’ancrer cette pratique dans ma routine et de ne plus jamais lâcher l’affaire. Comme il ne me viendrait jamais à l’esprit de ne pas me brosser les dents, je souhaite qu’il ne me vienne plus à l’esprit de louper ma séance.

Mon objectif sur 2018 est donc le suivant : Ancrer la pratique sportive dans ma vie sans me mettre la pression et en prenant du plaisir ! Lorsque j’aurais passé cette étape, on verra pour corser un peu tout ça.

Et vous, avez vous un objectif sportif cette année ?

Laissez un commentaire avec votre compte Facebook !