Cure oreille écologique pour une sdb ZD

Aujourd’hui je vous retrouve pour parler produits de beauté et plus particulièrement produits d’hygiène et de soin. Nous avons beaucoup évolué ces deux dernières années dans notre façon de penser et de consommer. Nous essayons de privilégier les cosmétiques solides au maximum et de plus en plus. Alors, ma salle de bain est-elle 100% zéro déchet ? Voyons voir !

Notre évolution

Lorsque j’ai ouvert Azaé Pur en mai 2015, j’étais déjà engagée dans une moindre mesure dans une démarche écologique. Je n’avais absolument pas conscience de tous les déchets que l’on pouvait créer, rien que dans notre salle de bain ! Au début, il n’y avait aucune marque zéro déchet sur la boutique et je ne connaissais même pas la cosmétique solide. Et puis très vite, j’ai rencontré Émeline (Alias Emy Jolie), qui était déjà à fond dans cette démarche et qui m’a petit à petit ouvert les yeux, sans jamais juger ou forcer les choses. Rien que pour ça, merci !

J’ai commencé alors à me questionner, à tester des produits solides. D’abord Clémence et Vivien pour qui j’ai eu un énorme coup de cœur, ce qui m’a encouragé à poursuivre dans cette voie. Sont venus ensuite Lamazuna, puis So Champs, Pachamamaï… ! Je me suis rendue compte que ces produits étaient absolument géniaux et qu’en plus ils étaient écolo, sains, et qu’ils duraient vraiment longtemps. Les indispensables zéro déchet se sont alors succédé dans notre salle de bain et aujourd’hui elle est composée à 75% de produits solides.  Dans cet article je vais me concentrer sur ce que j’utilise personnellement, mais je pourrais revenir sur les produits utilisés par mon conjoint et mon fils plus tard, si cela vous intéresse !

Les produits d’hygiène

Brosse à dents bambou zéro déchet

Hygiène dentaire : zéro déchet

Pour l’hygiène dentaire, j’ai eu un réel coup de cœur pour les deux dentifrices Pachamamaï ! J’alterne les deux (lorsque j’en ai fini un, je passe sur l’autre).  Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, il suffit simplement de frotter sa brosse à dents préalablement passée sous l’eau sur le dentifrice et de se brosser les dents. Pour moi ils ont tout bon : le goût est léger, ils durent très longtemps et nettoient parfaitement les dents. Si vous souhaitez investir dans un premier dentifrice solide, je vous conseille celui-là. Il plaît à la plupart des gens mais il y a toujours des exceptions (mon homme déteste…) ! Pour ce qui est de la brosse à dents, j’utilise celle en bambou de My Boo Company. Lorsqu’elle est trop usée, il suffit de retirer les poils et de composter le manche en bambou.

Hygiène corporelle : vive le savon SAF !

Pour moi, il n’y a rien de plus facile que de passer aux savons saponifiés à froid. Ils sont doux pour la peau, écologiques, économiques et parfaitement adaptés à tous. Il existe énormément de petits savonniers qui créent des savons d’excellente qualité et qu’il faut encourager ! Pour ma part, j’alterne entre ceux de Clémence et Vivien et Lulu et Guite. N’hésitez surtout pas à vous renseigner, peut-être y-a-t-il un artisan savonnier juste à côté de chez vous ! En plus d’avoir un produit d’excellente qualité, vous encouragez la production artisanale et locale.

Salle de bain ZD

Hygiène capillaire : j’alterne !

J’adore les shampoings solides ! Je les trouve tellement plus pratiques et faciles à utiliser. Néanmoins, à la longue, ils assèchent mes cheveux (qui sont très secs de nature. J’alterne donc shampoing solide et shampoing liquide et cela me convient parfaitement. De par mon métier, j’ai essayé pas mal de shampoings et mes deux préférés sont le Pure de Pachamamaï pour le solide et le shampoing doux de Propolia pour le liquide. Ici encore, il y a de plus en plus d’artisans qui se mettent au solide, n’hésitez pas à chercher autour de vous.

Les produits de soin

Du côté des soins, il y n’y a pas beaucoup de solide dans ma salle de bain, comme vous allez le voir. J’utilise néanmoins des produits simples comme les huiles végétales ou les hydrolats et je tente de réduire le nombre de produits d’années en années.

Routine visage minimaliste

Pour le démaquillage j’utilise actuellement le démaquillage à l’huile. L’huile de coco a ma préférence puisqu’elle est moins coûteuse que beaucoup d’autres et fait très bien le job. Pour ne rien gâcher, elle sent terriblement bon 🙂 Après avoir nettoyé mon visage au savon SAF, c’est au tour de la brume d’aloe vera pour donner un petit coup de fouet à mon visage. Enfin, je termine par quelques gouttes d’huile végétale de thé blanc (pas sur la photo car dans un état lamentable, pardon ^^). C’est une routine fort minimaliste qui me convient parfaitement.

 

Côté cheveux

C’est là que le bât blesse un peu ! J’aime beaucoup les produits capillaires et j’adore essayer des nouvelles choses sur mes cheveux. J’ai toujours plusieurs après-shampoings d’ouverts, ainsi que des leave-in et/ ou lotions… aïe

Côté après-shampoing mon coup de cœur va encore une fois à Propolia, qui fait des produits d’excellente qualité. Il démêle parfaitement bien, tout en hydratant légèrement les cheveux. Je l’alterne avec un autre puisque son odeur ne me plaît pas vraiment, je la trouve assez écœurante et je m’en lasse très vite.

Côté soins, j’alterne les bains d’huile, les soins aux poudres de plantes et les soins tout prêts. Je n’en fais plus autant qu’avant mais j’essaye d’en faire au moins deux par mois (j’ai bien dit j’essaye ^^) !

J’utilise également un leave-in ou une huile lorsque mes cheveux sont très secs. De Novo, K pour Karité, huile de coco… je teste et essaye régulièrement de nouveaux produits !

leave in cheveux secs bio

Côté corps

En temps normal, je n’utilise aucun produit sur mon corps. Je n’ai pas la peau sèche et je n’en ressens nullement le besoin. Néanmoins dernièrement, j’ai commencé à avoir la peau des jambes assez sèche (l’âge ? l’hiver ? …). Je me suis donc penchée là-dessus et jeté mon dévolu sur le baume onctueux Clémence et Vivien. Et j’ai bien fait puisqu’il m’a valu un énorme coup de cœur ! L’odeur est à tomber par terre est la texture est ultra agréable.

baume corporel Clémence et Vivien

Côté déodorant, je suis une fan inconditionnelle de l’herbacé de Clémence et Vivien. Je l’utilise depuis plusieurs années et je ne m’en lasse pas. Par contre, ne supportant pas très bien le bicarbonate, je suis obligée d’en utiliser un autre pour alterner. A ce jour, je n’ai rien trouvé d’efficace et qui me convienne. J’attends donc impatiemment que la marque sorte un déodorant sans bicarbonate ! Par contre, si vous supportez bien le bicarbonate de soude, sachez qu’il existe des déodorants entièrement zéro déchet du côté de chez Lamazuna ou Pachamamaï par exemple.

Et puis bien sûr, petit ustensile indispensable à la maison : l’oriculi ! Il remplace à merveille les cotons tiges et l’on s’y fait très bien. Encore un petit ustensile zéro déchet qui ne coûte pas très cher et qui change la vie..

Cure oreille écologique pour une sdb ZD

Ma salle de bain n’est donc pas 100% zéro déchet mais nous faisons de notre mieux ! Pour résumer je dirais que l’on a tous un rythme différent et que changer ses habitudes prend du temps. Soyez bienveillants avec vous-même, le principal c’est d’évoluer =)

Laissez un commentaire avec votre compte Facebook !