Méditer au bord de l'eau

Méditation de pleine conscience – Mon ressenti après 1 an de pratique

La méditation, cette pratique qui effraie autant qu’elle fascine…et à juste titre ! J’ai eu personnellement beaucoup de mal à m’y mettre. Comment méditer ? Comment m’y prendre pour rester concentré ? (Ce que je pensais être la clé ultime d’une bonne méditation à mes débuts). Et surtout : Quels bénéfices vais-je pouvoir en tirer dans mon quotidien ? Autant de questions que je me suis posée et que vous vous posez probablement vous aussi !

La méditation de pleine conscience, qu’est-ce que c’est ?

La méditation de pleine conscience c’est être là, ici et maintenant ; observer ce qui est sans porter de jugement. Être dans la pleine conscience du moment présent. Nous sommes tous constamment envahis par nos pensées : « Il faut que je pense à aller faire les courses, prendre rendez-vous chez le dentiste, faire le repas, écrire un article pour mon blog… »  « Et si tout ne se déroulait pas comme prévu ? Et si…et si… » et STOOOOOP ! Accordons-nous une pause chaque jour pour laisser aller et venir nos pensées, sans nous y accrocher, sans les juger, en étant pleinement là. Ce n’est pas facile, c’est une chose qui est sûre. Au début mes pensées étaient omniprésentes et je cherchais à tout prix à les chasser, ce qui est une mauvaise méthode, j’y reviendrai. Il y a d’ailleurs encore des jours « sans » où mes pensées et émotions prennent le dessus très rapidement sur moi. C’est comme ça et j’ai fini par l’accepter.

Les bienfaits de la méditation : la théorie

La méditation étant fortement liée au bouddhisme, elle a été longtemps décriée ou complètement ignorée par les scientifiques. C’était une pratique religieuse, point. Depuis quelques années, de nombreuses études ont été faites sur le sujet. Après avoir effectué quelques recherches, j’ai trouvé beaucoup beaucoup de bienfaits présumés à la pratique de la méditation. Je ne vais pas tous les citer, seulement ceux qui reviennent le plus souvent et qui sont mentionnés dans plusieurs études scientifiques. Les voici :

  • Meilleure gestion de la douleur
  • Meilleure gestion du stress
  • Meilleure compréhension et gestion de ses propres émotions et sentiments
  • Meilleure compréhension des sentiments d’autrui
  • Diminution du risque de rechute après une dépression

Il a été réalisé de très nombreuses études sur cette pratique ancestrale (personnes atteintes de cancer, babyblues, dépression, personnel soignant…). Le plus souvent, les résultats ont été mesurés avec une IRM alors que les personnes méditaient et étaient soumises à un certain stress. Je vous conseille vraiment si cela vous intéresse de prendre connaissance de certaines études ; les résultats sont tout à fait surprenants !

Mon ressenti après 1 an de méditation

Pour ma part je souhaitais m’accorder un petit temps de méditation chaque jour afin de me recentrer sur moi-même. Il n’est pas nécessaire d’être hyper anxieux ou dépressif pour s’intéresser à la méditation.

Au tout début, j’ai eu beaucoup de mal, je ne vous le cache pas. Mon esprit vagabondait en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Je partais dans des pensées complètement banales (« après la méditation, il faudra que je lance une lessive ! »). Vous voyez le genre…. Je mettais beaucoup de temps à vraiment m’en rendre compte et ne pouvait ensuite pas m’empêcher de me trouver mauvaise. Je cherchais à rester hyper concentrée mais au bout d’un moment, inévitablement, mon esprit repartait et rebelote : je me jugeais/ restait hyper tendue afin de me concentrer. Bref, ça n’allait pas !  Et puis j’ai découvert l’application Petit Bambou qui propose des méditations guidées. Cela m’a beaucoup aidé ! Tout au long de la méditation l’application vous donnera des pistes et des conseils qui aident réellement à progresser. J’ai pu comprendre grâce à cela qu’il est inévitable que l’esprit vagabonde de temps en temps ; qu’il fallait tout simplement l’accepter sans se fustiger. Lorsque je m’en rends compte aujourd’hui, je me recentre sur ma respiration et tout va pour le mieux. A force de pratique, cela arrive d’ailleurs moins souvent, et surtout cela dure moins longtemps.

Depuis le mois de janvier, je teste une nouvelle application, il s’agit de PAUSE, une application de méditation guidée, absolument géniale. J’ai prévu d’en faire un article dédié, lorsque j’aurais testé un peu plus longtemps 🙂

A l’heure actuelle, je médite environ 3 à 4 fois par semaine, parfois seule et parfois en utilisant la méditation guidée. Il m’arrive également très souvent au cours de mes journées de fermer les yeux quelques instants pour me recentrer sur ma respiration. Cette petite habitude m’a d’ailleurs beaucoup aidée à m’améliorer pour des séances plus longues.

Ce que cela m’apporte

Première chose et non des moindres : j’apprécie énormément cet instant de calme et de sérénité que m’apporte la pratique de la méditation de pleine conscience.

Ensuite, je me sens indéniablement moins stressée ! Du moins, le stress lors d’une situation difficile monte toujours aussi vite mais je réussis à me calmer et à réfléchir posément bien plus facilement.  Je profite plus des bons moments de la vie également ! Mon esprit s’échappe moins à des pensées complètement futiles, et si cela arrive, je m’en rends compte très rapidement et me recentre sur le moment présent. Je m’en suis particulièrement rendue compte lors d’une promenade en famille au bord de la mer. En temps normal, j’aurais pensé à mille choses en me baladant, et cette fois là, j’étais là, pour de vrai, à profiter de ce moment de bonheur partagé. Je sentais le vent caresser ma joue, les rires de mon fils m’emplissaient de joie. Bref, c’était magique !

Je conseille cette pratique à tous et à toutes ! N’hésitez surtout pas à tenter l’expérience, une semaine de méditation quotidienne suffit pour commencer à en voir les effets. Une pratique régulière est la clé de la réussite. Nul besoin de méditer chaque jour 1h ! Il vaut mieux méditer 15 minutes chaque jour qu’une heure, 1 fois par semaine 😉

Alors c’est parti, qui est prêt à tenter l’expérience ?

Laissez moi un petit message

Laisser un commentaire